Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si vous venez pour la première fois sur le blog, je vous invite tout d'abord à faire connaissance ci-dessous...
J'ai eu le coup de foudre pour la Chine comme on a le coup de foudre pour une fille.

C’était en 1998, à la descente de l’avion, à l’occasion d’un premier voyage. A la seconde où mes pieds ont touché le tarmac, toutes mes interrogations liées au bonheur ont trouvé une réponse spontanée : le bonheur, c’est d‘être ici. A cet instant précis, j’ai su qu’un jour, je viendrais y vivre.

En 2003, après une période de maturation nécessaire, le rêve de l’expatriation est devenu une réalité. Vous raconter qui j’étais avant, et ce que je faisais en France, en dehors de l’attente du départ pendant toutes ces années, est sans intérêt. Mon quotidien en Chine, je le rêvais, tout le temps.

Ce qu’il faut que vous sachiez sur moi, c’est que j’étais venu pour ça : je suis venu pour cette atmosphère dans les rues. Je suis venu pour ces couleurs. Je suis venu pour le sourire des humbles. Je suis venu pour les lumières de la nuit. Je suis venu pour l’assourdissant trafic constant. Je suis venu pour cette population de fourmilière, partout, tout le temps. Je suis venu pour ce pays débordant de vie. Je suis venu pour ce pays qui ne s’arrête jamais.

Et après quelques années passées en Chine, comme dans n’importe quelle histoire d’amour, la passion a fait place à l’habitude.
Je suis parti à la recherche de la différence, et je suis resté pour aboutir la compréhension de moi-même, pointé du doigt que je suis par les locaux, avec ma couleur de peau différente ; la couleur de mes yeux, différente ; ma texture de cheveux, différente ; l’expression de mon visage, différente. Je suis resté pour cette culture plurimillénaire, qui perdure. Je suis resté pour cette indigence, tellement présente qu’elle en devient transparente. Je suis resté pour cette richesse due à une explosion économique exponentielle. Je suis resté pour cette cohabitation constante entre une pauvreté quart-mondiste et une modernité high-tech. Je suis resté pour cette ambiance, où la frénésie à faire des gains financiers pharaoniques côtoie des outils ancestraux.

Je vis à Suzhou, dans la province du Jiangsu, à 90 kilomètres de Shanghai, et à 1500 bornes de Pékin. Mon nom chinois, c'est Ke Lin. Depuis l'été 2005, je vis avec Cai Li, que j’ai épousé en septembre 2009. Depuis le printemps 2005, j'ai monté ma société de représentation, Onesource Agency.

- Exotisme au quotidien : relate toutes les anecdotes surprenantes et amusantes liées à la différence culturelle. Rien dans les guides touristiques ne prépare à ces situations quotidiennes étonnantes, à des encablures de ce que l'on peut vivre en Occident.

- Société contemporaine :
 la Chine est en pleine mutation, s'ouvrant sur le monde, jouissant d'une explosion économique unique. Cette rubrique est le témoin de cette évolution vers la modernité, sur un mode explicatif, analytique, mais aussi sympathique... Et souvent exotique.

- Traditions millénaires :
 comment les traditions ont-elles perdurées ? De quelle façon évoluent-elles dans un contexte de modernisation ? Accessible depuis peu, la Chine reste très mystérieuse, et cette rubrique propose d'en explorer les coutumes, recensant par ailleurs quelques carnets de voyages.

- Vidéo :
passionné de cinéma depuis l'enfance, je vous propose quelques courts-métrages, montés en vidéo numérique, dont notamment la série de reportages « en Chine avec l’expat ».

26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 11:18

J’ai emprunté le titre de l’article de ce jour au seul auteur dont je puisse me targuer d’avoir savouré, pour ne pas dire dévoré, l’intégrale : Antoine de St-Exupéry. Le Petit Prince est arrivé sur Terre, le 4 octobre 2010, à 16h12, à la maternité de Suzhou. Ce Petit Prince s’appelle Angelo, et comme vous l’aurez compris, c’est le fiston dont Caili et moi-même attendions la présence depuis neuf mois.

 

Dans le cas d’Angelo, la citation de St-Ex peut prendre bien d’autres sens, sa maman étant chinoise, et son papa français. Angelo est donc de son enfance comme il est de deux pays. Et comme si cette internationalisation n’était pas suffisante, d’après les savants calculs médicaux, il aurait été conçu en Italie, lors d’un voyage que Caili et moi-même avons effectué en janvier dernier : nous sommes partis à deux à Venise et sommes rentrés à trois.

 

Je fais très bref aujourd’hui, car entre le travail et les couches à changer, le temps reste la denrée la plus rare ces dernières semaines. Je souhaitais malgré tout vous formaliser la nouvelle, et vous faire participer à notre bonheur. Je vous glisse ci-dessous quelques clichés du divin enfant depuis sa naissance jusqu’à ce jour.

 

 

Passion du cinéma oblige, je n’ai pu m’empêcher de donner à ces photos un petit côté Super 8, support cher à la mienne, d’enfance. Il est peut-être là, mon pays.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christophe Pavillon - dans Exotisme au quotidien.
commenter cet article

commentaires

épargne solidaire 24/03/2011 15:01



félicatations! 



Christophe Pavillon 25/03/2011 00:24



Bonjour Epargne Solitaire, et merci de vos félicatations, alors.


Mais dites-voir, "Epargne Solitaire", quel étrange pseudo. Ah ! Suis-je bête.... C'était de la pub !


Christophe.



Ratonne 09/03/2011 13:39



Il me fait penser à mon petit Ratounet quand il est né... avec 2 kilo en moins. Et puis de toute façon les métisses sont souvent trop choupinoux. Mon fils tant l'exception des non métisses parce
qu'il est aussi trop beau.


 



Christophe Pavillon 25/03/2011 00:26



Bonjour Ratonne,


Je viens de remarquer le lien sur l'adresse de ton blog en cliquant sur ton pseudo (oui, je suis assez lent, même pour répondre aux commentaires ces temps-ci). Je m'y promenerais rapidement avec
plaisir.


Amicalement.


A bientôt.


Christophe.



Ratonne 09/03/2011 07:45



Kawaiiii !


Un petit bebe international !



Christophe Pavillon 09/03/2011 12:43


Ah oui, il est beau, hein ? Et je ne dis bien évidemment pas ça parce que c'est mon fils ! Amicalement. A bientôt. Christophe.


shulin 14/02/2011 11:08



Bonjour Christophe et Cai li,


D'abord je vous souhaite une tres belle annee du lievre faite de beaux evements positifs. Comment allez-vous et le petit Angelo, il doit avoir grandi maintenant.


Notre petit fils Tiber pousse bien. Nous allons bien , nous avons aussi fete l'annee du lievre et esperons etre ne mei en Chine.Le temps passe bien vite lorsque l'on est deborde.Comment
s'organise votre vie a tous 2, depuis l'arrivee du petit Angelo. Vous devez vous aussi etre debordes. J'espere avoir de vos nouvelles,


Bien amicalement.Shulin


 



Christophe Pavillon 16/02/2011 02:31



Bonjour Shulin,


 


J'espère que tu te portes bien et te remercie de ton message ainsi que tes voeux. Je te souhaite au moins aussi bien ! Heureux par ailleurs
d'avoir confirmation que Tiber pousse très correctement. Etant en pleine période areuh-areuh, je sais que c'est un plaisir quotidiennement renouvelé de voir les bébés évoluer aussi vite.
Angelo a fêté ses quatre mois il y a un peu plus d'une dizaine de jours. Pour
l'occasion, mais aussi pour le nouvel an chinois, son Papy et sa Mamie sont venus de France pour le rencontrer. Son Yeye et sa Nainai de Chine sont aussi venus à Suzhou.


 


Tu évoques un passage en Chine en mai. Ne passerais-tu pas par Suzhou par hasard, auquel cas nous pourrions planifier un repas sympathique
?


 


Amicalement.


A bientôt.


 


Christophe.



MoFan 04/12/2010 16:39



Félicitation à vous deux !



Christophe Pavillon 06/12/2010 08:27



Merci MoFan !


Amicalement. A bientôt.


Christophe.